Les derniers articles par DavidB (tout voir)

Ça a commencé avec… un morceau de carapace de crabe sur mon balcon ! Je n’ai pas pensé à la prendre en photo, alors il faudra me croire sur parole.

Puis, il y a eu une coquille d’escargot de mer (pour ceux qui connaissent le Japon, il s’agit d’un sazae). Après trois jours passée sur la rembarde de mon balcon, je me suis dit que cette fois-ci, il faudrait que je la prenne en photo, mais… littéralement quelques minutes avant que je ne prenne mon appareil, mon fils avait – à mon insu – décidé de la jeter dans la rue (pour voir si elle volait très probablement).

Et le temps que je descende, une voiture lui avait fait son affaire !

 

 

 

Et puis, il y a eu ce terrible samedi matin !

À 5 heures du matin… Oui, c’est terrible parce que ça s’est passé à 5 heures du matin… un samedi…

Je disais donc : à 5 heures du matin, un frappement nous réveilla. Il nous fallu quelques secondes pour comprendre qu’il ne provenait pas de la porte d’entrée, ni d’aucune autre porte. Il provenait d’au-dessus. Sur le toit, juste au-dessus de nous !

Mais que se passait-il donc ?

Des fruits de mer volants s’écrasaient-ils donc sur ma demeure ?

Des extra-terrestres kidnappaient-ils des créatures marines pour les rejeter dans mon quartier ?

Mais de quoi donc s’agissait-il ?

Il fallait que je sache.

Alors, j’ai fait la chose logique à faire : j’ai pris ma caméra et une longue perche (un trépied étiré au maximum) et j’ai essayé de filmer ce qu’il y avait sur le toit – ou plus précisément dans la gouttière du toit, nous en avions déduit que c’était aussi dans la gouttière qu’il se passait quelque chose.

Ce que j’y ai trouvé est… perturbant…

Qu’en pensez-vous ?

 

 

(Oui, je sais, le thumbnail fait un peu putaclic, mais comme c’est la toute première vidéo de cette nouvelle chaine, il faut bien attirer le chaland comme on peut)

 

Donc, il y avait des morceaux de crabe et… cette masse noire très bizarre et dégoûtante sur la fin. Est-ce quelque chose en train de pourrir ? Je ne suis pas sûr de totalement vouloir savoir.

 

Mais peu à peu, j’ai commencé à comprendre de quoi il en retournait.

Tout d’abord, il y a eu cet indice :

 

 

 

Et puis, enfin, la réponse !

 

 

Un corbeau !

 

Un corbeau très particulier donc, puis qu’il semble très fan de fruits de mer, et qui pour une drôle de raison, a décidé que ma gouttière ferait une très chouette salle à manger.

Et maintenant, on fait quoi ?

Eh bien… vous verrez au prochain épisode (en espérant qu’il ne prenne pas trop de temps à arriver).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *