Aller au contenu

Le Japon moche dans le village de Konoura sur Shodoshima

Vous vous souvenez de mon article expliquant qu’en fait, le Japon, c’était moche ?

Si vous l’avez raté, c’est là que ça se passe :

Le Japon, c’est moche !

 

J’avais menacé d’en faire une série de posts si nécessaire.

Eh bien, voici le deuxième de la série.

L’autre jour, j’étais sur Shodoshima, l’une des merveuilleuses îles de ma région. Si vous allez un jour au Japon, c’est l’un des endroits que je vous conseille vraiment de visiter (bon, il vaut mieux avoir une voiture par contre). Et c’est vraiment un lieu de toute beauté.

Parmi mes destinations ce jour-là, il y avait un petit village près de la pointe sud de l’île. Il s’appelle Konoura (prononcez « Kô-no-ou-la »). Il est vraiment très mignon et ses habitants sont parmi les personnes les plus gentilles et les plus accueillantes que je connaisse.

Mais même dans ce petit coin de paradis, le Japon moche a réussi à faire son apparition au moment où on s’y attendait le moins.

Voyez plutôt :

Ugly Japan in Konoura

 

Je ne parle pas ici du mur le long de la plage. Même s’il est un ajout malheureux au paysage, il a sa nécessité pour protéger la côte contre un possible tsunami ou, bien plus courantes, contre les fortes vagues générées par les typhons. Et au moins, la majeure partie du rivage derrière ce mur est constituée de sable et de roches naturelles. Le nombre de tétrapodes en ce lieu est réduit au minimum. C’est à noter.

Par contre, cet immeuble !

Qui a pu penser que c’était une bonne idée que de construire cette chose-là ? À cet endroit précis ? Qu’est-ce que c’est ? Je ne sais même pas. Il est abandonné depuis des décennies, et comme il ne semble pas avoir plus de 50 ans, cela doit signifier qu’il n’a pas servi pendant bien longtemps. Je soupçonne qu’il s’agit encore d’un vestige de la tristement célèbre bulle immobilière des années 1980. Vous savez, celle qui a ravagéle Japon et il ne s’en est jamais vraiment remis.

Il y a cependant quelques raisons d’être optimiste. Google Maps me montre qu’il y avait un autre bâtiment plus petit (mais plus large) à côté, et apparemment, il a été rasé l’année dernière. Espérons donc que celui-ci connaîtra le même sort le plus rapidement possible.

Croisons les doigts.

 

Pour me suivre ici ou là, cliquez sur le logo ci-dessous :

Logo 150x150 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :